FR | EN | DE
 
Accueil Artistes Expositions Accès Contact Liens
 
Retour
 

Jimmy Locca, dont le père était Albert Locca, célèbre peintre neuchâtelois, est né le 8 septembre 1940 à Neuchâtel.

Il a d’abord fréquenté l’Ecole d’Art Plastique de la Chaux-de-Fonds (1960), puis, l’Ecole des Beaux-Arts de Lausanne (1962), et enfin l’Académie Boule à Paris en 1963.

Au terme de sa formation académique, il passera quelques temps en Côte d’Ivoire (Afrique de l’Ouest), pays qui influencera son œuvre.

Après son retour, il exposera en 1966 à la prestigieuse Galerie Marlborough de Londres.

Jimmy Locca connaît ensuite diverses fortunes en Suisse Romande. Il vendait des dessins dans les rue de Genève.

C’est vers la fin des années 80, à Paris, qu’il retrouve le succès invité par la « Conférence des villes suisses en matière culturelle ». Il sera à cette période aidé par un mécène américain qui déclara :
« Il y a Picasso, Miro et peut-être bien Locca ».

A cette période, il sera encensé par les grands critiques de l’époque , Gérard Xuriguera :
«  …
Sillonnés de taches et de nervures, de brusques cassures et de paraphes emmêlés, ces géographies organiques, turbulentes, procèdent d’évidence de sentiments immédiats fortement ressentis. », Patrick-Gilles Persin : « une peinture tout entière consacrée au thème de la femme. Jimmy Locca mêle avec habileté et dextérité le récit figuratif et la magie du geste abstrait »

L’artiste fera sensation en arrivant à dos de chameau pour vernir l’une de ses expositions en plein coeur de la Ville Lumière, sur l’avenue des Champs-Elysées.

Jimmy Locca perdra une partie de ses œuvres dans un incendie qui ravagea plusieurs ateliers d’artistes en 1990 au quai de la Seine à Paris.

A la fin de l’année 1991, il partira exposer à New York avec un certain succès.

De retour en Suisse, les expositions seront locales.

Atteint d’une rétinite pigmentaire, il ne percevra plus les couleurs à la fin de sa vie mais continua à peindre avec toute son énergie.

Jimmy Locca s’éteindra le 8 janvier 2007 à l’hôpital de La Chaux-de-Fonds à l’âge de 66 ans.
 

sans titre, technique mixte sur toile, 100 x 120 cm, prix sur demande





"Femme fleur", 1991, technique mixte sur toile, 70 x 91 cm, prix sur demande







"Méditation", 2006, technique mixte sur toile marouflée sur bois, 140 x 140 cm, collection privée







"La vie en rose", 1995, technique mixte sur toile, 80 x 100 cm, prix sur demande







"Hommage à Salvador Dali", 1997, technique mixte sur toile, 90 x 60 cm, prix sur demande

 
Retour